Un chef à la cabane

Nouveaux épisodes

Diffusion :
Vendredi 20 h

Rediffusions :
Samedi 14 h, dimanche 17 h, lundi 23 h, mardi 11 h

Durée :
60 minutes

À compter du 13 janvier 2017

Complices

Martin Picard : Chef

La renommée du chef Martin Picard n’est plus à faire. Son premier restaurant, Au pied de cochon, est rapidement devenu un phénomène de la restauration montréalaise après son ouverture en 2001. Ce qui a d’abord fait jaser? Sa fameuse poutine au foie gras! La formule du chef ? Une cuisine généreuse et conviviale qui prend ses inspirations dans ce que le Québec offre de meilleur. En 2006, pour le cinquième anniversaire du restaurant, Martin Picard fait paraître l’ouvrage Au pied de cochon – L’album, un livre-album couronné de plusieurs prix. En 2008, il se lance un nouveau défi, l’achat d’une cabane à sucre dans la région de Mirabel pour produire son propre sirop d’érable. Le projet mènera à l’ouverture de la cabane au public. Martin et son équipe y servent des plats traditionnels réinventés qui séduisent instantanément la clientèle. Depuis son ouverture, la cabane affiche complet des mois avant l’arrivée du printemps. Dans la foulée de son succès, au printemps 2012, Martin lance son deuxième livre Cabane à sucre Au pied de cochon, à mi-chemin entre le livre d’art et le livre de cuisine. Un hommage au sirop d’érable et aux traditions qui l’entourent. L’ouvrage est d’ailleurs récipiendaire du prix Livre de l’année 2012 – le prix le plus prestigieux du concours international Gourmand World Cookbook Awards. Dans le même ordre d’idées, la série Un chef à la cabane, est un projet hybride, à la hauteur de ce chef d’exception, qui fait découvrir la vie à la cabane et retomber sous le charme de l’érable.

Vincent Dion-Lavallée : cuisinier

Pour son jeune âge, l’expérience et le parcours de Vincent n’ont rien de banal! Diplômé en gestion appliquée de la restauration à l’ITHQ, sa passion pour les voyages l’a amené, dès ses débuts en restauration, à travailler dans des restaurants de Londres et de Paris. À son retour au Québec, il est devenu sous-chef Au pied de cochon, et ensuite, responsable des cuisines à la cabane. Vincent avait fait la connaissance de Martin avant de partir pour l’Europe, il était alors garçon de table Au pied de cochon. Vincent partage avec Martin la passion de l’expérimentation en cuisine, les émotions vives des succès et des échecs et le plaisir de créer continuellement de nouveaux plats.

Citation de Martin

«Des fois on a un attachement pour certains cuisiniers et ça n’arrive pas souvent ; quand je regarde Vincent, je me vois quand j’avais son âge. »

-Martin Picard

Mononc’ Marc Picard : bouilleur

À l’époque où il était enseignant, Marc Picard travaillait pour le plaisir au temps des sucres avec sa famille et ses amis. C’est une fois à la retraite qu’il a consacré de plus en plus de temps «aux sucres». L’érablière est une passion pour lui, il aime être à l’extérieur, entretenir les bois, entailler les érables et bouillir la sève. Il est l’oncle de Martin et c’est vers lui que ce dernier s’est tourné lorsqu’il a voulu acquérir son érablière. Après plusieurs visites, ils ont trouvé le lieu idéal pour établir la Cabane à sucre Au Pied de Cochon. À ce moment, Mononc’ aidait une autre érablière et il était sur le point de vendre son équipement. Sa machinerie s’est vendue plus vite qu’il ne le pensait. Il a alors dit à Martin : « Tu vas être obligé de m’endurer, je vais bouillir l’eau d’érable avec toi !». Depuis ce temps, il est bouilleur de la cabane et il s’occupe de l’érablière. Il voit son temps à la cabane comme un loisir, il y fait ce qu’il veut quand il veut.

Citation de Martin

«Mononc c’est le bouilleur. Quand j’ai acheté la cabane je n’avais pas compris que c’est lui qui allait être le bouilleur jusqu’à ce qu’il me le dise clairement.»

-Martin Picard

Gabrielle Rivard-Hiller : pâtissière

Diplômée en pâtisserie à l’ITHQ depuis 2005, Gabrielle a cumulé les expériences de travail dans les plus grands restaurants montréalais avant d’atterrir dans les cuisines de la Cabane à sucre Au pied de cochon. C’est le hasard qui l’a amenée à la cabane puisqu’elle est située à dix minutes de l’endroit où elle a grandi. Une amie qui travaillait là-bas l’a mise en contact avec Martin peu après l’ouverture des cuisines. Depuis ce temps, elle travaille en étroite collaboration avec lui à l’élaboration des desserts. Elle aime travailler avec Martin parce qu’il n’y a pas de limites, ce qu’elle croit impossible, Martin trouve toujours une solution pour le réaliser. Elle aime l’ambiance du temps des sucres, l’odeur du sirop et travailler avec les produits de l’érable. Pour l’avenir, elle souhaite continuer de développer des recettes à base d’érable et, peut-être, ouvrir son propre petit commerce…

Citation de Martin

«Gabrielle c’est un talent brut.»

-Martin Picard

Stéphane Guay : biologiste

Stéphane est biologiste depuis plus de 22 ans. Il est chercheur en acériculture chez Dominion & Grimm inc. depuis plus de 7 ans, et précédemment a occupé les mêmes fonctions au Centre de recherche en acériculture où il y a approfondi la physiologie de l’érable et l’aménagement des érablières. À ce titre, il est auteur et co-auteur de plusieurs publications touchant divers aspects de l’acériculture dont un guide d’aménagement des érablières paru en 2006. C’est d’ailleurs après avoir lu son livre que Martin est entré en contact avec Stéphane pour qu’il devienne collaborateur à la cabane. Depuis ce temps, les deux hommes se côtoient régulièrement. Selon Stéphane, Martin et lui se ressemblent beaucoup et particulièrement dans leur façon de travailler sans structures établies.

Citation de Martin

«Stéphane Guay c’est une des sommités des érablières au Québec.»

-Martin Picard